05 décembre 2006

 

La polémique fabriquée par l'UMP suite à la rencontre de SR avec un député du Hezbollah.


Malek Boutih : interview sur i>Tele
envoyé par segolene-video.org


Cette polémique est une intox UMP strictement franco-française, car ni les journaux de la région, ni la presse étrangère ne relèvent l'incident (autrement que pour évoquer la condamnation par SR des propos du député du Hezbollah) mais soulignent plutôt le succès et l'impact d'une tournée "présidentielle" où SR a réussi à rencontrer dans un bon climat toutes les parties concernées, ce qui représente un réel tour de force dans la région...


La presse libanaise décrit l'incident comme une polémique franco-française liée à la campagne :

http://news.beiruter.com/node/43831


La presse israélienne ne s'émeut pas davantage :

http://basile.canalblog.com/archives/2006/12/04/3336914.html

En France :

http://www.liberation.fr/rebonds/220946.FR.php

http://fr.news.yahoo.com/03122006/5/segolene-royal-au-liban-francois-rebsamen-juge-les-polemiques-consternantes.html


La mayonnaise n'a pas pris : malgré les déclarations outrancières des seconds couteaux (Fillon, Douste-Blazy), la dramatisation abjecte de MAM, puis la montée au créneau de Sarkozy lui-même, l'opinion publique a décrypté l'intox.

Un seul exemple : le gratuit '20 minutes' titre "l'UMP ne lâche pas Ségolène Royal" avec en surtitre "Sarkozy et la polémique Hezbollah" ; une sorte de 'reconnaissance en paternité'...

Une tentative d'instrumentalisation irresponsable, cynique et criminelle du problème israélo-palestinien signée UMP contre un déplacement empreint de courage qui aura été un succès.

Ségo pas dégonflée

http://pierrebayle.typepad.com /pensees_sur_la_planete/2006 /12/sgo_pas_dgonfle.html

Ségolène Royal est courtisée en Israël, mais en France, les critiques se poursuivent
http://www.lemonde.fr/web /article/0,1-0@2-823448,36 -841923,0.html


Le Crif satisfait des déclarations de Mme Royal sur la sécurité d'Israël

http://www.la-croix.com/afp .static/pages/061205114959 .7mkoqhdy.htm

Commentaires: Enregistrer un commentaire

Lien vers cet article:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by 

Blogger. Isn't yours?