02 août 2006

 

Proche-Orient: il faut aujourd'hui des solutions à la fois très concrètes et très ambitieuses.


Ségolène Royal était l'invitée de RTL mardi 1er août.


D'abord dans ce jour de deuil au Liban, de désolation et de souffrance, je voudrais dire aussi, comme tous les Français, ma solidarité avec le peuple libanais et le regret et vraiment la profonde souffrance que nous ressentons aussi face à ce pays qui avait retrouvé une souveraineté fragile et qui aujourd'hui est à nouveau plongé dans le chaos. (…)

Il y a une trêve de 48 heures, il faudrait que pour une fois la diplomatie se montre très efficace. Le plan français va dans la bonne direction et en même temps il faut aujourd'hui des solutions, à la fois très concrètes et très ambitieuses.

Très concrètes, il faudrait que la trêve se transforme en cessez-le-feu et peut-être comme certains l'ont suggéré, commencer très rapidement l'échange de prisonniers, parce que ce sont des gestes visibles qui consolident justement les trêves.

Il faudra ensuite engager une première étape, sans doute en concertation avec la Syrie pour une démilitarisation du Hezbollah ; c'est-à-dire une preuve là aussi concrète et d'un début d'application de la résolution onusienne et puis enfin bien sûr, la garantie de la sécurité d'Israël ; la force prévue pour stabiliser le territoire mais je crois que ce qui est aujourd'hui visible, c'est que les Etats-Unis ont un rôle clé à jouer et que beaucoup de choses dépendent de l'évolution de l'attitude de l'administration Bush.

C'est très difficile cela dit aujourd'hui de renouer le dialogue avec des pays qui réclament la destruction d'Israël. Et en même temps si on considère qu'on ne peut pas dialoguer avec ces régimes ou avec ces organisations, alors il faut en payer le prix, c'est-à-dire une escalade de la violence comme on le voit aujourd'hui. Et on voit que la situation militaire est sans issue. Et surtout que la politique américaine a abouti à l'inverse de l'effet recherché.

Je crois qu'il faut aider les Etats Unis à évoluer, faire pression aussi sur eux d’une certaine façon. (…) Il y a maintenant de plus en plus de voix aux Etats-Unis qui réclament que le dialogue soit renoué, qui réclament que l'on en revienne sur cette désertion diplomatique américaine que l'on connaît depuis 2000 ; et donc il faut à nouveau que les Etats-Unis s'impliquent diplomatiquement pour que l'on puisse remettre en place un cadre d'intervention.

La France peut jouer un rôle dans la mesure où elle est très proche du Liban. Elle peut jouer un rôle d'intermédiaire. Elle peut avoir une parole aussi de confiance. Il faudrait aussi trouver des voix qui pèsent au niveau international, des autorités morales qui puissent intervenir qui ne soient pas impliquées dans des intérêts stratégiques ou dans des intérêts étatiques, du dialogue de personne à personne qui permettrait en tout cas d'aller très vite et de saisir cette petite lueur d'espoir de trêve de 48 heures pour qu'elle se transforme vraiment en cessez-le-feu et qu'on puisse renouer le dialogue. Je pense à des personnalités par exemple comme Bill Clinton ou d'autres. Peut-être un par continent qui permettrait de renouer le fil du dialogue et de donner le sentiment qu'on peut se reparler, qu'on peut au moins tenter de se reparler entre ennemis pour essayer de sauver l'avenir du monde tout simplement. Parce que là, on est face quand même à un vrai risque d'embrasement généralisé.

Nous sommes tous concernés ; il n'y a aucune raison que les choix américains qui ont des répercussions que je viens de décrire, soient subis par tous.

Le texte intégral
http://www.rtl.fr/

Débat en cours sur desirsdavenir.org :
La France dans le Monde [étape 2]
http://www.desirsdavenir.org/index.php?da=14&debat=74





Source:

La lettre de desirsdavenir.
Pour la recevoir gratuitement par email, aller sur : http://www.desirsdavenir.org/index.php?da=2


Comment soutenir la candidature de Ségolène Royal?

Vous pouvez prendre part aux débats participatifs sur le site: www.desirsdavenir.org

Créer un blog ....

Vous pouvez, aussi, rejoindre un comité local Désirs d'Avenir dans votre ville ou votre département.
http://www.desirsdavenir.org/index.php?da=11

N'oubliez pas, enfin, d'adhérer à Désirs d'Avenir
http://www.desirsdavenir.org/index.php?da=


Commentaires: Enregistrer un commentaire

Lien vers cet article:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by 

Blogger. Isn't yours?