19 août 2006

 

Le tour d'avance de Ségolène Royal

Une semaine avant l'Université d'été du PS à la Rochelle, qui marque d'habitude la rentrée des éléphants du PS, Ségolène Royal relance sa campagne pour 2007 dès ce week-end. Et elle a choisi la Bourgogne...

La probable candidate socialiste mise sur les régions

Le choix de la Bourgogne.
A une semaine de l'Université d'été du PS à la Rochelle et à un mois du dépôt des candidatures internes à l'investiture présidentielle du PS, fin septembre, la présidente de la région Poitou-Charentes a décidé de prendre un tour d'avance ce samedi à Dijon où elle a été invitée par son homologue bourguignon, François Patriat. Samedi soir, elle sera accompagnée d'une petite équipe de proches, dont le Marseillais Patrick Menucci, et François Rebsamen. Pour le maire de Dijon et numéro deux du PS, Ségolène Royal "apparaît aujourd'hui incontestablement comme la responsable socialiste qui peut battre la droite". Gaëtan Gorce, député de la Nièvre plutôt connu pour ses sympathies jospiniennes, fait également partie des convives du "dîner privé" de samedi soir. Jeudi, il a lancé un appel en faveur de la candidature de Ségolène Royal. Ni allégeance ni ralliement mais un "choix politique crucial, modéré et raisonné", explique-t-il, la présidente de la région Poitou-Charentes ayant à ses yeux "vocation et capacité à rassembler autour d'elle".

La présidentielle au menu des saucisses-lentilles !
Dimanche, elle aura l'honneur de clore la "Fête de la rose" de Frangy-en-Bresse, organisée par Arnaud Montebourg, qui a déjà promis de la soutenir dans sa course. Le député de Saône-et-Loire a en effet officialisé son ralliement "royaliste" fin juillet, expliquant à ses partisans qu'il préférait le "choix difficile" de l'alliance à "l'idéalisme solitaire ayant raison contre tous". Face à plusieurs milliers de sympathisants - les organisateurs ont préparé plus de 1.100 traditionnels repas "saucisses-lentilles" contre 450 lors des précédentes éditions et tablent sur un public de 3 à 5.000 personnes - Ségolène Royal entend consacrer son allocution aux enjeux de la présidentielle. Depuis le début de l'année, les déplacements en région sont devenus l'une des marques de fabrique de campagne de celle qui a incarné la "vague rose" lors des élections régionales de 2004. "Elle est convaincue que les régions peuvent tirer la France vers le haut", souligne-t-on dans son entourage. D'ailleurs, la présidente de Poitou-Charentes accueillera jeudi prochain l'ensemble des présidents de région à La Rochelle, en prélude à l'université d'été du PS.

Un sondage qui tombe à pic.
Selon un sondage IFOP pour Ouest France Dimanche, Ségolène Royal devance nettement Nicolas Sarkozy dans la préférence des Français, par 55% contre 42%. A l'inverse, la moitié (50%) des personnes interrogées préfère le président de l'UMP à Jack Lang (47%). Nicolas Sarkozy devance également avec 53% Lionel Jospin, crédité de 44% de préférences. Il est aussi préféré à 55% face à Dominique Strauss-Kahn (42%), et à 56% face au premier secrétaire du PS François Hollande (41%). Il est à 58% face à Laurent Fabius (38%), selon cette même étude. Enfin, 48% des sondés considèrent que le PS est "proche des préoccupations des Français", contre 51% d'un avis contraire. Cette enquête a été réalisée du 10 au 11 août sur un échantillon de 964 personnes représentatif de la population française de 18 ans et plus.

Officiellement, c'est demain, à Frangy-en-Bresse, que Ségolène Royal fera sa rentrée politique pour la traditionnelle fête de la rose. Mais aujourd'hui aussi, la socialiste favorite des sondages a un programme chargé. Frédéric Pommier...

A Frangy-en-Bresse, 4 à 5000 personnes sont d'ores et déjà attendues, un record selon les organisateurs depuis la création de cette fête il y a 34 ans. Même Lionel Jospin en 95 n'avait réuni "que" 3000 personnes ! Du coup, il faut s'organiser. Jérôme Durain est le premier secrétaire fédéral du PS en Saône-et-Loire et il a déjà tout prévu...

Jeudi, une dizaine de maires, députés et sénateurs socialistes ont publié un texte de soutien à la candidature de Ségolène Royal, estimant - je cite - qu'elle est "la plus apte à porter le projet de renouvellement des équipes, des méthodes et des idées" dont la France a besoin. Louise Bodet... (17/08)

Parmi les signataires de ce texte, le député de la Nièvre et secrétaire national du PS Gaëtan Gorce... (17/08)

source:
http://www.radiofrance.fr/reportage/laune/?rid=300000140&arch=1

Commentaires: Enregistrer un commentaire

Lien vers cet article:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by 

Blogger. Isn't yours?