02 juillet 2006

 

Ségolène Royal : Questions cruciales pour la France et le Monde

La Position de Ségolène sur l’environnement, l’aide au Développement, la Jeunesse et la Volontarisme Economique

Venue jeudi à Rennes à la rencontre des militants socialistes, Ségolène Royal s'est livrée à un vibrant plaidoyer en faveur de "l'excellence environnementale" en France.


Ségolène Royal plaide pour "l'excellence environnementale"

"La France deviendra le pays de l'excellence environnementale. Nous en avons l'impérieuse nécessité. (...) Si on attend d'être acculé, d'être confronté alors les coûts seront considérables", a-t-elle lancé, évoquant devant 1.500 à 2.000 personnes "une formidable chance à saisir".

"Si on anticipe ce que sera l'environnement dans vingt ans et la qualité de vie que l'on doit pouvoir exiger pour les générations futures, on aura une chance extraordinaire parce qu'on est obligé d'investir dans l'innovation, la recherche, d'inventer des nouveaux métiers (...), de réfléchir sur un développement plus sobre et plus respectueux des ressources naturelles", a t-elle dit.

La candidate à l'investiture socialiste pour la prochaine élection présidentielle a également décliné les différents problèmes susceptibles d'être résolus à travers les questions d'environnement qui recoupent selon elle "toutes les facettes du vivre ensemble", à commencer par la lutte contre le chômage.


Ségolène Royal s'est notamment déclarée convaincue "qu'à partir des éco-industries, des éco-services, des laboratoires de recherche, des énergies renouvelables, des déplacements collectifs (...), de la reconquête de la qualité de l'eau", il y avait "des centaines de milliers d'emplois à la clé".


Ségolène a défendu le développement de l'énergie solaire et l'usage des bio-carburants


Le "deuxième défi" lié aux questions environnementales concerne le pouvoir d'achat, a estimé la présidente du conseil régional de Poitou-Charente, qui a évoqué le renchérissement du coût de la vie lié au prix du pétrole et a défendu le développement de l'énergie solaire et l'usage des bio-carburants.


Ségolène Royal propose un changement de nature de l'aide au développement


Ségolène Royal a également souhaité un "changement de dimension par rapport à l'aide au développement" des pays pauvres dont le développement serait "étroitement lié à des questions environnementales cruciales" comme l'accès à l'eau potable et la déforestation.



"VOLONTARISME ECONOMIQUE"


"Si c'était les hommes qui allaient chercher l'eau, qui faisaient dix kilomètres à pied, vous ne croyez pas qu'il y aurait des adductions d'eau à partir de l'énergie solaire?", a t-elle lancé sur un mode féministe, après avoir dénoncé un mode de développement "imposé" à partir des énergies fossiles.


Ségolène Fustige le "Scandale" de "l'immigration choisie"


Fustigeant au passage le "scandale" de "l'immigration choisie" que propose le président de l'UMP Nicolas Sarkozy, qui consiste selon elle à "aller piller la matière grise de ces pays" et qui s'apparenterait à "du néo-colonialisme", la dirigeante socialiste a estimé qu'il existait "une utopie réalisable pour le développement des pays pauvres".


"La question environnementale est étroitement liée à la question de la démocratie", a également affirmé Ségolène Royal qui a évoqué les mensonges sur le nuage de Tchernobyl, sur les maladies professionnelles ou les organismes génétiquement modifiés (OGM) et souligné "la soif de transparence des citoyens".


Les Jeunes


Ségolène Royal s'est aussi attardée sur les jeunes Français à qui il fallait "donner confiance" et avec qui il fallait selon elle "nouer un nouveau contrat". "Il faut leur dire qu'on a besoin d'eux. On a besoin de tous. De tous ceux qui sont aussi dans les cités, dans les quartiers avec 60% de chômage et qui ont des compétences, qui ont de la vitalité, qui ont de l'énergie", a t-elle martelé avec force.


"volontarisme économique" plutôt qu'au "patriotisme économique


Après avoir reçu une standing ovation à la fin de son discours, Ségolène Royal s'est livrée de bonne grâce au jeu des questions réponses, disant croire davantage au "volontarisme économique" plutôt qu'au "patriotisme économique" et soulignant de manière générale l'importance d'un "bon diagnostic".


"Il faudra abroger des lois mais pas faire table rase du passé", a-t-elle conclu se projetant dans l'éventualité où la gauche remporterait les prochaines présidentielles.


source:

http://segmond500.over-blog.com/article-3172919.html


Visitez le blog « Ségolène et Monde en Développement:
Ce blog a pour objectif essentiel de repenser les relations entre la France et le monde en développement dans ses multiples facettes.
Par monde en développement, on entend, l’Afrique, les pays arabes, l’Amérique Latine et les pays d'Asie en développement.

Ce blog est conçu comme un lieu de débat et d’échange dans le cadre du comité de Paris de soutien à Ségolène ROYAL pour la Présidentielle 2007.


http://segmond500.over-blog.com/



Commentaires: Enregistrer un commentaire

Lien vers cet article:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by 

Blogger. Isn't yours?