05 juillet 2006

 

"Ségolène Royal parle aux classes populaires"

Gilles Savary, eurodéputé socialiste et vice-président du conseil général de la Gironde, s'exprime au sujet des ambitions présidentielles de Ségolène Royal. Pour lui, "une femme de 52 ans président de la République" serait "une renaissance".



wVous avez définitivement divorcé de Fabius : c'est votre permanence, à Talence, qui sert de point de ralliement aux partisans de Ségolène Royal, qui passe aujourd'hui la journée en Gironde, et va au chevet des viticulteurs ainsi qu'à celui des employés de la Sogerma...

ww Un sondage Sofres- Le Figaro indique que 13,5% des voix iraient à Le Pen. Je ne veux pas participer à un nouveau scénario du pire (ndlr : référence au duel Le Pen-Chirac au deuxième tour de la présidentielle de 2002). Ségolène, elle, parle aux classes populaires de leurs problèmes. Alors on peut se boucher le nez, mais aujourd'hui elle ouvre des débats que l'on n'a pas eu le courage d'ouvrir au PS.



wImmigration, sécurité. Ses thèmes de campagne ne font pas l'unanimité...

ww Je ne suis pas toujours d'accord avec elle, mais on a besoin de personnages capables de rassembler. On l'a vu le 29 mai (lors du référendum sur le traité constitutionnel européen, qui a divisé les socialistes). La constitution des comités Désir d'avenir montre qu'elle est capable de dissoudre les courants. On n'a pas la même opinion sur tout, mais on est tous épuisés par le clanisme.



wLe candidat Fabius, en visite en Gironde lundi, l'a attaquée frontalement...

ww On préfère un Jospin qui va conserver les courants, et qui peut perdre, à une Ségolène qui peut gagner. Oui, elle peut être dézinguée par la coalition des intérêts personnels. Ce serait un boulevard pour Sarkozy, le pompier pyromane type.



wEt si les militants ne sont pas convaincus ?

ww Si ce n'est pas elle (qui est choisie par les militants, le 16 novembre, si elle obtient le soutien de 10% des membres du conseil national du parti), on soutiendra le candidat du PS, mais le parti continuera à pâtir de ses anciennes pratiques.


source:

http://www.metrofrance.com

Commentaires: Enregistrer un commentaire

Lien vers cet article:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by 

Blogger. Isn't yours?