09 juin 2006

 

Ségolène Royal: "être socialiste, c'est oser dire les choses en face"

LA-ROCHE-SUR-YON (AP) -- Ségolène Royal, candidate probable à l'investiture socialiste pour la présidentielle, a appelé vendredi à un "socialisme de la confrontation aux réalités".
En déplacement à La Roche-sur-Yon (Vendée), la présidente de la région Poitou-Charentes a plaidé devant une salle de 900 sympathisants pour un "socialisme qui ose dire les choses telles qu'elles sont". "Afin de renouer la confiance" avec les Français, il faut "agir juste et réformer vite", a-t-elle dit.
Ségolène Royal s'est par ailleurs exprimé sur la mondialisation, demandant à la population française de "regarder de façon positive ce qui se passe dans le monde". Aux politiques, a-t-elle poursuivi, "d'expliquer ces formidables mutations qui sont une chance, un progrès, pour tous".
Sur la question de l'insécurité, la députée des Deux-Sèvres s'est étonnée que "le monopole de la tranquillité publique soit de droite", alors que la sécurité est "en faillite". Selon elle, "la sécurité est un concept de gauche. C'est nous qui allons la réaliser face à Nicolas Sarkozy".
Pour l'ancienne ministre socialiste, "l'ordre public doit aussi être un ordre public social car on construit du solide, du durable sur les socles de la justice".
"C'est ce que j'appelle l'ordre juste", a observé Ségolène Royal. "Jaurès le disait déjà quand il appelait à en finir avec l'injustice qui du père au fils passe avec le sang. Et François Mitterrand aussi pour qui le premier scandale était dans l'injustice fauteuse de désordre". AP


source:

http://permanent.nouvelobs.com/politique/20060609.FAP1956.html?2016

Commentaires: Enregistrer un commentaire

Lien vers cet article:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by 

Blogger. Isn't yours?