03 juin 2006

 

Les présidentiables du PS se retrouvent aux états généraux à Strasbourg

Les présidentiables du PS Ségolène Royal, Jack Lang, Dominique Strauss-Kahn, Laurent Fabius se sont retrouvés samedi à Strasbourg pour les derniers états généraux du parti, consacrés à l'Europe.

Il y a deux semaines à Marseille, le premier secrétaire François Hollande - attendu à la mi-journée à Strasbourg - s'était agacé de l'absence des présidentiables aux Etats-généraux. "Je ne sais pas où ils sont", avait-il glissé. Il semble avoir été entendu.

Arrivée avant tous les autres, Ségolène Royal s'est plu à saluer les militants qui se pressaient autour d'elle. "Félicitations pour ces déclarations sur la sécurité", lui a lancé le maire de Florange (Moselle), Philippe Tarion. "Les électeurs attendent un langage de clarté et de fermeté comme le vôtre".

Mme Royal a défendu à nouveau devant la presse son discours de mercredi à Bondy (Seine-Saint-Denis). "Le PS est en débat, c'est important de trouver des idées neuves", a-t-elle déclaré. "La politique, c'est de convaincre, de faire en sorte que de l'intelligence collective émerge des solutions crédibles et sur lesquelles les Français nous feront confiance", a ajouté la candidate socialiste préférée des Français, selon les sondages.

Pour elle, "les socialistes doivent se rassembler sur la question des sécurités, dont beaucoup de gens souffrent" : "il n'y a pas de ligne, il n'y a que des problèmes à résoudre", notamment quand la politique de la prévention "est au bout de ce qu'elle peut faire". Elle a souligné aussi que ce qu'elle a dit à Bondy est "ce qu'elle dit depuis des années", même si "ça a plus d'impact quand je le dis maintenant". (...)

source et suite de l'article:
http://www.20minutes.fr/



Commentaires: Enregistrer un commentaire

Lien vers cet article:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by 

Blogger. Isn't yours?