20 juin 2006

 

Interview exclusive: Ségolène Royal se prononce pour le mariage des homos dans «Têtu»

«Pour moi, la question fondamentale est celle des discriminations.»
C'est ainsi que Ségolène Royal a débuté l'entretien exclusif accordé à Têtu, daté de juillet-août 2006, en kiosques le 21 juin.
La candidate préférée des Français pour l'élection présidentielle a enfin levé le voile sur ses positions sur l'ouverture du mariage et de l'adoption par les couples homosexuels. L'ancienne ministre de la Famille du gouvernement Jospin défend la reconnaissance des familles homoparentales et se prononce en faveur du mariage des couples gay et lesbiens. «À partir du moment où on reconnaît la famille homoparentale comme une famille, cette famille a le droit de concevoir un projet familial [...] Si un homosexuel peut adopter seul, pourquoi un couple homosexuel ne pourrait pas le faire? Les fondements juridiques sont là. On peut franchir le pas de la reconnaissance de l'homoparentalité sur la base de la qualité du projet familial.»

Surtout, la présidente de la région Poitou-Charentes revient sur sa position sur l'ouverture du mariage civil aux couples gay et lesbiens. «Je comprends la revendication exprimée par les homosexuels sur le mariage parce qu'elle s'inscrit dans le cadre plus large de la lutte contre les discriminations», explique Ségolène Royal avant de préciser: «Cette revendication d'égalité des droits me semble cohérente avec l'émergence de libertés nouvelles. Chacun doit pouvoir construire sa vie avec dignité, avec des règles claires, qui s'appliquent à tous.»
Elle explique ensuite pourquoi elle défendait précédemment plutôt l'idée d'une union à celle du mariage pour les couples homos. «Je pense toujours que le mot union est juste, qu'il correspond plus à la réalité. Pour autant, j'ai bien conscience du symbole: si on parle seulement d'union, on va dire qu'il s'agit d'un sous-mariage. Si ce n'est pas le même mot, on dira que ce n'est pas vraiment l'égalité des droits. L'ouverture du mariage aux couples de même sexe est dans le projet du PS. Le débat aura lieu, et si une majorité de gauche est élue, elle votera un texte mettant en application ce projet».
Dans cet entretien, Ségolène Royal aborde également les questions de lutte contre l'homophobie, prévention du suicide chez les jeunes homos, les campagnes d'information sur le sida et les IST.

Retrouvez dans Têtu, en kiosques demain 21 juin, l'intégralité de cet entretien.


par Emmanuelle Cosse

source:
http://www.tetu.com/rubrique/infos/infos_detail.php?id_news=9718

Commentaires: Enregistrer un commentaire

Lien vers cet article:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by 

Blogger. Isn't yours?