31 mai 2006

 

Ségolène Royal prône une politique "beaucoup plus ferme"

La candidate PS dénonce l'échec de la politique du ministre de l'Intérieur dans les banlieues.


Ségolène Royal prône une politique ''beaucoup plus ferme''
S égolène Royal a prôné mercredi 31 mai une politique de sécurité "beaucoup plus ferme" face à l'échec, selon elle, de Nicolas Sarkozy dans les banlieues.
"Je crois qu'il faut agir de façon différente, de façon beaucoup plus massive, et mettre un coup d'arrêt à cette production massive de délinquance", a-t-elle dit lors d'une visite à Bondy, en Seine-Saint-Denis.
"Aujourd'hui, il y a un constat d'échec de la politique qui est conduite, il faut d'autres politiques beaucoup plus fermes", a-t-elle ajouté, accompagnée du maire de Bondy, Gilbert Roger, et de celui de Clichy-sous-Bois, Claude Dilain.
La candidate à l'investiture présidentielle socialiste a réclamé une "approche globale" des violences urbaines et entend travailler à l'établissement d'un "ordre juste" et d'une "sécurité durable".
Sa visite, dont la date a été fixée il y a plus d'un mois, survient après deux nuits de violences en Seine-Saint-Denis, à Montfermeil et Clichy.

"Les gens de gauche ne sont pas des laxistes"


La présidente de la région Poitou-Charentes doit inaugurer la "Maison des parents", une structure où sont regroupées toutes les aides à la famille - service d'aide à la petite enfance, soutien scolaire, assistantes sociales ou encore psychologues.
Elle doit prendre part ensuite à une réunion publique autour des thèmes de l'immigration, de l'emploi des jeunes et de la politique des banlieues.
"Ami de longue date de Ségolène", Gilbert Roger se dit "séduit" par la candidate à l'investiture présidentielle socialiste "quand elle parle d'ordre juste".
"C'est quelque chose qui compte pour les citoyens de nos villes", a-t-il expliqué à Reuters avant d'accueillir celle que les sondages placent en tête de tous les "présidentiables" du
PS.
Elle a le mérite à ses yeux "de prouver que les gens de gauche ne sont pas des laxistes et qu'on peut créer une sécurité basée sur le respect". (Avec Reuters)


source:
http://permanent.nouvelobs.com/politique/20060531.FAP9970.html?1233

Commentaires: Enregistrer un commentaire

Lien vers cet article:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by 

Blogger. Isn't yours?