09 mai 2006

 

Ségolène Royal ne veut pas "brûler les étapes"

pix
mardi 09 mai 2006 (Reuters - 21:59)
pix

LYON - Ségolène Royal a déclaré devant un millier de personnes venues l'écouter à Villeurbanne qu'elle ne voulait pas "brûler les étapes" et qu'elle était toujours "dans une phase d'écoute".

Après un bain de foule dans les rues de cette municipalité socialiste de la banlieue lyonnaise et devant une forêt de micros et d'appareils photos, Ségolène Royal a assuré à ses supporters qu'elle n'avait pas préparé de discours "parce qu'on pourrait croire que je suis en campagne électorale".

"Je ne veux pas brûler les étapes, la route est longue", a-t-elle expliqué. "Je vois ce qui se passe et j'en suis heureuse.

"Je suis les sondages, je vois les élus, j'ai de la reconnaissance de voir tout ce monde dans la rue et dans les comités 'Désirs d'avenirs', mais je ne veux pas griller les étapes, chaque chose viendra en son temps, je suis pour l'instant dans une phase d'écoute".

Elle a également confié "entendre certains ricaner et dire 'elle n'a rien à dire, elle n'a pas de projet'".

A ceux-ci, elle a répété: "il faut prendre le temps d'écouter pour agir juste car chacun d'entre nous est un expert légitime. L'idée qui me guide, qui m'inspire, est que chaque citoyen possède une parcelle de vérité".

"Avant de se lancer dans un programme, il faut savoir au nom de quoi on bouge", a encore lancé la présidente de la région Poitou-Charentes à la tribune.

"Je suis obligée de prendre du recul quand je vois ces sondages mirobolants". Elle a également cité une anecdote mettant en scène Michèle Bachelet, la nouvelle présidente chilienne, dont elle dit partager les doutes.

"Nous étions toutes les deux dans sa voiture et elle m'a dit: 'quand je vois cette foule, je me dis 'pourrais-je répondre à ses attentes ?'".

source:

http://www.liberation.fr/page.php?Article=380758


Commentaires: Enregistrer un commentaire

Lien vers cet article:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by 

Blogger. Isn't yours?