28 mai 2006

 

Hollande: la popularité de Ségolène Royal "est un atout pour l'ensemble du Parti socialiste"

PARIS (AP) -- "Le fait que Ségolène Royal soit populaire est un atout pour l'ensemble du Parti socialiste", a souligné dimanche François Hollande, en invitant les candidats à la candidature à se "concentrer sur le projet" socialiste pour le moment.
"Je ne comprendrais pas que nous (le) vivions collectivement comme un handicap", a déclaré le Premier secrétaire du PS au sujet de la popularité de sa compagne lors du "Grand Jury" RTL-Le Figaro-LCI. "Aujourd'hui, et elle n'est pas la seule, avoir une personnalité populaire, c'est quand même bien!".
Mais pour l'heure, "je dis à Ségolène Royal la même chose qu'à d'autres: concentrons nous sur le projet".
Les militants socialistes voteront le 22 juin pour approuver le projet du parti, qui sera entériné lors d'une convention nationale à la Mutualité le 1er juillet. Ensuite, "à partir du mois d'octobre nous allons ouvrir le temps des candidatures à la candidature", a-t-il précisé.
La date du dépôt des candidatures divise les présidentiables socialistes. Pour le N2 du PS Frangois Rebsamen, "sigoliste" revendiqué, elle doit intervenir "mi-octobre", et non en septembre comme prévu. Trop tard pour Jack Lang, "DSK" ou Laurent Fabius, qui le soupçonnent de vouloir raccourcir la campagne interne pour protéger Ségolène Royal des coups de ses rivaux.
D'ici là, François Hollande a appelé "tous ceux qui ont vocation à être candidats à travailler collectivement et à éviter toutes les petites phrases".
"Il faut accepter qu'il y ait tous les talents au service du Parti socialiste, donc il ne faut en écarter aucun", mais "aujourd'hui ce n'est pas le moment (...) C'est le moment du projet", a-t-il insisté. "On a besoin aujourd'hui de bons soldats, pas forcément de généraux".
Interrogé sur la multiplication des candidatures à la présidentielle à gauche et à l'extrême gauche, François Hollande a rappelé que c'est une telle "dispersion" qui avait entraîné la défaite du candidat socialiste Lionel Jospin le 21 avril 2002.
"J'ai déjà à faire avec le Parti socialiste, permettez que je ne me préoccupe pas de ce que font les autres", mais "si certains veulent encore allonger la liste, ils en prendront la responsabilité", a-t-il averti.
"Chacune (des formations politiques, NDLR) veut avoir son candidat" et "à l'extrême gauche déjà, pas moins de trois, quatre ou cinq sont en train de se révéler", a-t-il déploré. "Si on veut éviter la reproduction du 21-Avril, c'est en votant utile dès le premier tour pour la candidature socialiste".
Interrogé sur l'avenir institutionnel de l'Union européenne à l'occasion du premier anniversaire de la victoire du "non" au référendum sur la Constitution européenne, lundi, M. Hollande a estimé que "dès 2007, lorsqu'il y aura un nouveau président de la République en France, il faudra relancer le processus institutionnel" pour "faire en sorte que nous ayons un nouveau traité constitutionnel dans les années qui viennent"
"Cela prendra du temps", a-t-il souligné. Et "je ne vois pas, s'il y avait un nouveau traité, comment il ne serait pas ratifié par la voie du référendum". AP


source:

http://permanent.nouvelobs.com/politique/20060528.FAP9376.html?1803

Commentaires: Enregistrer un commentaire

Lien vers cet article:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by 

Blogger. Isn't yours?