31 mai 2006

 

Au PS, le combat des chefs fait recette

Mazarine Pingeot, 31 ans, fait partie du lot. La fille de François Mitterrand a envoyé, début mai, une lettre accompagnée d'un chèque de 20 euros pour adhérer au Parti socialiste, dans la section du 11e arrondissement de Paris. "J'avais voulu le faire lorsque j'avais 15 ou 16 ans, mais j'étais trop jeune... Avec le PS, j'ai toujours été à la fois dedans et dehors. Je ne suis pas très militante dans l'âme, mais cette fois, ça me paraît important", explique-t-elle au Monde. Et puis, ajoute Mazarine Pingeot avec un sourire, "ça donne envie de voter, le nombre de candidats !".


Comme elle, 60 000 personnes ont pris leur carte, en quelques mois, mues par le désir de battre la droite et surtout l'envie de choisir le candidat à la présidentielle. La règle du parti impose six mois d'ancienneté pour pouvoir participer au vote des militants, prévu en novembre. Le 1er juin était donc la date limite pour avoir le droit de sélectionner celui ou celle qui portera les couleurs du PS en 2007.

Mazarine Pingeot dit encore "hésiter". Alain Schmitz, lui, a choisi : "Ségolène Royal." A 63 ans, cet ancien pilote de chasse, puis de ligne, aujourd'hui ingénieur consultant spécialisé dans les restructurations industrielles, marié, père de quatre enfants, a poussé il y a un mois la porte de la section de Périgueux, en Dordogne. "Le scénario de 2002 nous a montré que c'était important de bien choisir dès le premier tour", justifie-t-il. Militant engagé dans la Ligue des droits de l'homme (LDH), il n'avait jusqu'ici jamais adhéré à un parti. "La politique de Sarkozy est dangereuse et, avec l'exercice de ce gouvernement, j'ai eu l'impression qu'on n'avait jamais autant régressé en aussi peu de temps", dit-il, en citant "les lois Perben 2, le CPE et la réforme scandaleuse et injuste sur l'immigration".


source et suite de l'article sur:

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3224,36-778048@51-749161,0.html

Commentaires: Enregistrer un commentaire

Lien vers cet article:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by 

Blogger. Isn't yours?