28 avril 2006

 

Vendredi 21 Avril 2006: 4 ans déjà !

Extrait du blog: http://sego-dom.over-blog.com/ (Ségolène Royal, une candidate pour améliorer la vie quotidienne ! )


Vendredi 21 Avril 2006

4 ans déjà

Nous sommes le 21 avril 2006, ça fait tout juste 4 ans que l’annonce nous est tombée dessus comme un coup de foudre : le 2e tour de l’élection présidentielle départagera Jacques Chirac et Jean-Marie Le Pen.

Et déjà, ce dernier revient tout tranquillement dans l’actualité, paradant dans les médias comme un paon et annonçant qu’en 2007, il est certain d’être au 2e tour. Il ne sait pas encore contre qui, mais il y sera.
Ca pourrait effectivement survenir si nous ne sommes pas assez vigilants, si nous oublions, dans les 12 prochains mois, quel danger représente les thèses du Front National.
Je me suis surprise récemment à faire un cauchemar éveillée, où le 2e tour serait entre Nicolas Sarkozy et Jean-Marie Le Pen. Vous doutez de cette possibilité ? Moi pas.
Si ce cauchemar devenait réalité, il serait plus doux de demander l’asile politique à l’une de ces républiques qui se surnomment « démocratiques », plutôt que de vivre sous la férule de bonnet blanc ou blanc bonnet.
Nous pouvons encore sauver notre pays d’une telle infamie. Les solutions existent.
Il suffirait de s’inscrire sur les listes électorales massivement ;
- de ne plus jamais dire : « droite, gauche, tous pareils, tous pourris », ou : « j’aime bien tel parti, mais je n’aime pas son candidat », alors qu’on aurait pu faire évoluer le programme selon ses idées et choisir le candidat si on avait fait l’effort de militer dans ce parti ;
- de cesser les guerres internes, non seulement improductives mais qui font un effet déplorable auprès des électeurs potentiels ; il ne faut pas se tromper d'ennemi, celui-ci est à l'extérieur ;
- de ne plus jamais penser : « je ne peux rien apporter à la campagne, je ne comprends rien à la politique ». La politique, au sens propre, c’est la gestion des affaires de la cité (polis en grec), nous avons tous des idées à apporter à un candidat ;
- de ne plus jamais dire : « demain, c’est le 1er tour mais il fait beau, ça ne fait rien, je voterais au 2e tour ». 2 petits dimanches à se dévouer pour 5 ans de démocratie, ça ne vaut pas la peine ?
Et croyez-moi, les débats, les discussions dans les organisations diverses, c’est vraiment motivant. Essayez donc d’y venir, même sans adhérer immédiatement à un parti, faites un essai, vous y resterez.

Source:
publié par Dominique Millécamps sur: http://sego-dom.over-blog.com/

Commentaires: Enregistrer un commentaire

Lien vers cet article:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by 

Blogger. Isn't yours?