17 mars 2006

 
En juin dernier, la droite a imposé le CNE (Contrat nouvelle embauche) aux salariés des entreprises de moins de 20 salariés. Aujourd’hui, la droite veut étendre ce dispositif à tous les jeunes de moins de 26 ans.

Où s’arrêtera la droite ? Si un coup d’arrêt n’est pas immédiatement donné, dans quelques mois, c’est tout le code du travail qui sera démantelé et le CDI qui disparaîtra. De Villepin agite des leurres ne répondant pas aux craintes exprimées par les jeunes.Les parlementaires socialistes parisiens ont unanimement voté contre le CPE alors que le trio Panafieu-Goasguen-Lellouche a donné ses voix pour le CPE, symbole de la précarisation de la jeunesse.

Un contrat généralisant la précarité à la jeunesse
Déjà 70% des premiers emplois des jeunes sont des CDD. Maintenant, les jeunes recrutés par le biais d’un CNE, connaîtront deux ans de précarité totale.
A tout moment, les employeurs pourront licencier sans motif un jeune embauché sous CPE.
Ce contrat est moins protecteur qu’un CDD car il n’a pas de durée minimale et ne permet pas de toucher la prime de précarité
Le CPE n’exige aucune garantie des employeurs qui pourront recruter sur un même poste plusieurs jeunes sous CPE, tout en bénéficiant d’exonérations de cotisations sociales.
Le CPE ne s’applique pas uniquement à la première embauche : les jeunes de moins de 26 ans pourront passer de CPE en CPE sans aucune limite.

Un contrat sans avenir
Le CPE interdit toute construction d’un projet d’avenir et instaure la concurrence entre les jeunes sur le marché du travail.
Quelle perspective pour trouver un logement, pour emprunter pour s’installer dans la vie, pour avoir des conditions de travail décentes ?

Un contrat sans emploi
Le CNE n’a pas créé d’emploi mais a créé des effets d’aubaine chez les employeurs. Le CPE ne créera pas d’emploi mais permettra à la droite de précariser toute la jeunesse, y compris ceux qui auraient pu être recrutés par un CDI.

Source:
http://www.ps-paris.org/?doc=956
http://www.ps-paris.org//docs/CPE-Manif-180306.pdf




CPE: pour Ségolène Royal, Villepin "n'a pas compris l'angoisse ...
Nouvel Observateur - Paris,France
POITIERS (AP) -- La présidente PS de la région Poitou-Charentes Ségolène Royal a estimé jeudi que les manifestations d'étudiants contre le contrat ...





Le Premier ministre fragilisé par le CPE, Ségolène Royal touche ...
Ipsos - France
... Quant à Ségolène Royal, elle prend la tête du palmarès des personnalités politiques et poursuit la consolidation de son potentiel présidentiel. ...

Jeu de rôle à l'Assemblée,par Dominique Dhombres
Le Monde - Paris,France
... Domergue, qui avait visiblement préparé son coup, se lance dans une diatribe enflammée contre les socialistes en général et Ségolène Royal en particulier ...


Fronde anti-CPE : Ségolène Royal suivie par d'autres présidents ...
Les Échos - France
Ségolène Royal a réussi son coup. A tel point que d'autres présidents de région socialistes suivent désormais son exemple. ...

Ségolène Royal est la mieux placée pour la présidentielle de ...
Nouvel Observateur - Paris,France
PARIS (AP) -- Près de deux Français sur trois (64%) se disent prêts à voter pour la socialiste Ségolène Royal au premier tour de la présidentielle de ...

et reprend les propositions du PS contre la précarit
Les Échos - France
Dans une première synthèse du débat sur le travail organisé sur son site Internet, Ségolène Royal reprend l'idée du « contrat sécurité-formation ...

Ségolène Royal veut un « statut juridique » du prisonnier
Les Échos - France
Après le rapport du Conseil de l'Europe très critique sur l'état des prisons françaises, Ségolène Royal avait lancé le débat sur son site Internet. ...

Commentaires: Enregistrer un commentaire

Lien vers cet article:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by 

Blogger. Isn't yours?